Les dictionnaires sont TRES usités en milieu scolaire. Je vous avouerai que sans eux, vous ne sauriez peut-être pas quoi faire. Si par malheur vous avez oublié le sens d’un quelconque mot dans une langue donnée, vous avez une fâcheuse tendance à tourner leurs pages. Vous vous réfugiez en leur cœur, les considèrent en quelque sorte comme des bouées ou gilets de sauvetage.

Non, vous ne devriez pas réagir ainsi mais plutôt vous donner les moyens d’optimiser vos performances et de vivre de belles aventures. A mon humble avis, les dictionnaires sont et devraient rester des outils de perfectionnement ou d’ouverture. Une bonne contextualisation devraient à tous vous éviter de céder à la tentation.

Les dictionnaires, ils ne faut pas souvent les ouvrir. Il faut avant tout savoir les choisir. En effet, disponibles en version papier ou électronique, ils sont tous différents. Ne vous en faites pas : je vais les lister pour vous maintenant.

Il y a bien sûr les dictionnaires bilingues qui associent un terme à sa ou ses traductions dans une langue donnée. J’ai l’intime conviction que de tels dictionnaires ne devraient pas permettre de vérifier le sens de mots précis mais uniquement de prendre connaissance de leurs contextes d’emploi. Ceux-ci sont parfois nombreux, croyez moi !

Équivalents de votre Grand Larousse ou Petit Robert, les dictionnaires unilingues en langues étrangères ne permettent pas de différencier des mots mais plutôt de nuancer vos propos. En effet, chaque langue étrangère étudiée dispose d’une plus ou moins grande richesse lexicale. Spécialistes ou non, vous devez prendre conscience de ce phénomène. C’est bien normal !

Les dictionnaires phonétiques s’adressent en priorité à tous ceux et celles qui suivent un cursus universitaire, qui veulent aller loin. Peuvent également être intéressés par ces dictionnaires les enseignants ou conférenciers qui craindraient de perdre la main. C’est bien connu : l’orthographe ou la phonétique d’un mot ne sont pas toujours banales. Chaque mot recensé dans ces ouvrages est retranscrit dans l’Alphabet Phonétique International (API).

Enfin, les dictionnaires d’apprentissage sont des dictionnaires bilingues dans lesquels ont été insérées une section dite de révisions (récapitulatifs grammaticaux, tableaux de conjugaison) ainsi que des informations d’ordre culturel. Vous pouvez donc y trouver des passages richement illustrés. Pourquoi s’en priver ?

Contrairement aux dictionnaires, les guides de conversation peuvent être considérés comme de véritables alliés qui permettent aux touristes de faire un pas vers leurs interlocuteurs dans une langue donner, de les respecter. Retranscrites phonétiquement, un ensemble de phrases stéréotypées dépannent les voyageurs qui s’expriment dans une langue étrangère sans chercher à la maîtriser.

Chers apprenants, après lecture, avez vous trouvé votre bonheur ? Dorénavant, peut-être accorderez vous une plus grande confiance à vos professeurs ?

 

Dico