Tôt ou tard, élèves ou apprenants sont confrontés à des difficultés. Ils ne savent pas vraiment comment les surmonter ni même les contourner. Ils ne savent plus quoi faire ni comment s’exprimer, prennent peut à l’idée d’être jugés ou de se ridiculiser. Pour tenter de les aider, je vais parler des images, au sens propre et figuré.

Le mot image regroupe à lui seul une multitude de documents : dessins, peintures, photographies…… En réalité, rien est vraiment interdit. Les images permettent de matérialiser une idée, une envie ou un ressenti. Pour l’enseignant, elles constituent un précieux outil.

Au sens propre, elles suscitent bien des réactions. En les découvrant, les apprenants peuvent rire, crier, s’interroger. Quoi qu’ils fassent, on va bien sûr le remarquer. Ces réactions seront forcément exploitées, explicitées. Grâce à elles, des conversations pourront être lancées. De simples descriptions peuvent également tout déclencher. Si l’image est bien choisie, des portes peuvent s’ouvrir. Sur les propos des apprenants, on peut facilement rebondir. En parlant de ce qu’ils voient, les apprenant conversent déjà !

Oui, les images peuvent stimuler. Insérées dans un discours, elles peuvent aussi remobiliser. Grâce à elles, l’apprentissage est grandement facilité, bien mieux appréhendé.Les apprenants se trouvent alors dans un tout autre état d’esprit. D’un coup, d’un seul, c’est reparti !

L’exemple suivant va sans doute vous éclairer. Avant de parler, vous êtes souvent tétanisés. Pour vous, la situation semble bloquée. Pour exprimer vos idées, vous avez le sentiment de lutter. Celles-ci peuvent vous parâtre trop précises ou compliquées, impossible à exposer. Inutile de vous parler des sujets de société !

Si votre professeur décide de vous considérer comme ses employés et vous propose de l’aider à construire un monde meilleur, peut être aurez vous moins peur ? Si dans un village fictif, elle décide de vous inviter, les habitants vous remettront-ils en confiance ? Je n’ai pas la réponse à cette question mais vous aurez certainement hâte de faire leur connaissance !

Tout cela, à l’UCP ou avec mes particuliers, je le fais. Je ne suis sûrement pas la seule, c’est vrai. J’utilise non seulement des concepts plus ou moins réels mais aussi des planches thématiques qui vous permettent entre autres de partir en vacances, évoquer vos proches ou vos loisirs réguliers. Pourquoi ne pas se lancer ?

 

Photographe