Dans de nombreux cours ou ateliers, vous serez amenés à prendre la parole. Vous échangerez sur diverses thématiques, plus ou moins complexes ou proches de vous. Par le biais de cette article, je voudrais vous aider à distinguer les différentes conversations engagées avec vos interlocuteurs.

Il y a d’abord la prise de contact : vous abordez quelqu’un pour obtenir un renseignement, diverses informations. Vous remerciez une personne, la saluez ou au contraire prenez congé. Vous vous présentez à elle, déclinez votre identité. Oui, cela suffit pour échanger !

Vient ensuite le moment de tisser des liens avec autrui. Vous permettez aux gens de mieux vous connaître, choisissez ou non de leur faire une place dans vos vies. Vous les renseignez sur vos préférences, vos habitudes, votre quotidien. Petit à petit, on avance, c’est bien !

Vos interlocuteurs se montreront peut-être curieux. Ils souhaiteront avoir des détails, demanderont des précisions . Si vous abordez vos vacances ou tout autre souvenir plus ou moins agréable, vous allez alors raconter.

Si vous mentionnez un monument précis, un film ou un livre que vous avez pris le temps de lire ou visionner, vous décrirez alors une situation. Vous devrez expliquer les choses. Vous vous exprimez dans un tout autre but, pour une toute autre cause ! Pour vous justifier, vous énoncerez des arguments, VOS arguments. Avec vos mots, vous vous défendrez. Pour répondre à tous ces pourquoi, vous aurez des idées, pas seulement du pur blabla.

Parfois, vous ferez plus que ça. Vous participerez à un débat. Vous prendrez position, dévoilerez le contenu de vos pensées. Vous aborderez des sujets de société, plus ou moins délicats. Vous respecterez l’opinion de l’autre mais ne lâcherez pas !

Vous ne conversez jamais seul, jamais sans raison. Vous êtes forcément plongés dans une situation que l’on appelle la situation d’énonciation. Cette situation provoque l’interaction. Vous ne faîtes pas que bavarder : vous tenez un rôle, remplissez une fonction. C’est pas mal, non ?

Vos interlocuteurs ne vont jamais vous juger. Ils sont là pour vous écouter. Avec vous, ils souhaitent partager. En parlant avec eux, vous vous baladez. Vous ne savez pas toujours vous orienter ni les directions que vous prenez. Les mots se suivent, vous vous laissez porter. Vous faîtes passer vos messages ou vous mettez à la page. Le langage est un précieux outil. La conversation, quant à elle est un véritable état d’esprit !

Parler, c’est exprimer ses idées, se faire comprendre, accepter le hasard et la surprise. Pour cela, il faut se détendre et lâcher prise. A l’U.C.P, je vous le montre en jouant. Mes collègues eux, s’y prennent autrement. Le plaisir est identique mais chacun à sa façon de faire. Non, ce ne sont pas des paroles en l’air !

Parler